La conservation des collections

Corps

Afin que les fonds confiés aux Archives départementales puissent être durablement conservés et communiqués, il est indispensable d'observer un certain nombre de règles et de mettre en place des pratiques adaptées. 

  • La conservation préventive

Il est essentiel de veiller à ce que les conditions dans lesquelles sont stockées les archives soient adaptées à la nature des documents. Ainsi, nos "magasins" (les espace de stockage) font-ils l'objet d'une surveillance climatique toute particulière : une température et une humidité relative stables et adaptées doivent y régner en permanence. Les archives sont conservées dans des "conditionnements" adaptés (boîtes, chemises...), en matériau permanent, résistant aux chocs et ayant un rôle de retardateur en cas d'incendie ou d'inondation. Par ailleurs, lorsqu'ils sont communiqués aux usagers, ces documents font l'objet d'une attention soutenue, d'où l'interdiction en salle de lecture de boisson, nourriture, stylo à encre, flash, etc.

  • Les interventions curatives

Il arrive néanmoins parfois que des fonds soient en péril. Outre l'homme, les principaux ennemis de nos archives sont les moisissures, les insectes, et les rongeurs. Nous sommes donc de temps à autre contraints de faire procéder à une désinfection ou à une désinsectisation de documents, le plus souvent dès leur arrivée, afin de protéger nos collections de tout risque d'infestation ou de contamination.

  • La restauration

Enfin, les pièces qui portent les marques de manipulations inadaptées ou de sinistres passés ont parfois besoin d'être restaurées avant de pouvoir être manipulées. Qu'elles soient réalisées au sein de l'atelier de restauration des Archives départementales ou qu'elles soient confiées à des ateliers privés, ces interventions doivent répondre à plusieurs obligations déontologiques : documentation du projet, réversibilité, lisibilité et innocuité des interventions.

La préservation de notre patrimoine est l'affaire de tous : restaurateur et conservateur, bien entendu, mais également l'ensemble des personnes amenées à intervenir sur ces documents, du producteur à l'usager.