Le Château du Guildo : un projet de conservation, sécurisation et mise en valeur

Corps

Présentation du site

Implanté sur un éperon rocheux, au bord de l'estuaire de l'Arguenon, le château du Guildo est une place forte médiévale dont la construction s'échelonne du XIe au XVe siècle. Propriété départementale acquise au titre des espaces naturels sensibles, le château a fait l'objet d'un programme complet de 20 années de fouilles. Ces dernières ont permis de restituer progressivement les modes de vie de ses occupants ainsi que les activités qui y avaient lieu (découverte d'une forge et d'un espace dédié aux animaux domestiques, logis seigneurial et espaces communs). 
Le château du Guildo est fréquenté chaque année par de nombreux visiteurs, touristes et promeneurs. L'intérêt du site et la qualité des vestiges font de ce lieu un élément important de la politique culturelle départementale en matière d'histoire et d'environnement.

Un programme archéologique

Corps

Un important programme archéologique s'est déroulé entre 1994 et 2013 au château du Guildo, sous l'égide du service régional de l'archéologie (DRAC Bretagne) et confié à l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives). Il a révélé les différentes phases de l'histoire et de l'évolution du site, depuis l'état d'éperon barré au XIe siècle jusqu'à l'abandon progressif après les Guerres de la Ligue, à la fin du XVIe siècle. Un certain nombre d'études ont également porté sur le mobilier découvert : céramique, verre, monnaies, objets liés au cheval, aux distractions et occupations des nobles occupants... Une partie de ce mobilier, restaurée, est présentée au centre d'interprétation du patrimoine Coriosolis, équipement patrimonial de Dinan Agglomération.

De l'étude préalable au parti-pris de restauration et de valorisation

Corps

Validé en 2016 par l'assemblée départementale, ce projet s'inscrit dans une volonté politique de « placer les propriétés départementales au cœur des enjeux culturels du territoire ».
A l'issue d'une étude préalable qui lui a été confiée en 2015, Christophe Amiot, architecte en chef des Monuments historiques, a mené une première tranche de travaux en 2017 et 2018, qui a notamment porté sur le châtelet d'entrée, la tour polygonale, le logis Est et la tour Nord-est du château. Une deuxième tranche est attribuée à Eugène architectes du patrimoine, qui en suivra l'exécution de l'automne 2019 à l'été 2021. 

Trois orientations principales président à ce projet : 

  • adopter un parti-pris peu interventionniste
  • redonner une lecture claire et compréhensible du bâti
  • accueillir tous les publics et favoriser l'accessibilité 

La médiation et la programmation culturelle

Corps

L'éducation artistique et culturelle et l'éducation à l'environnement trouvent un terreau favorable sur le site du Guildo. Des projets se développent donc, en partenariat avec des acteurs du territoire, afin de proposer aux publics scolaires différentes approches du patrimoine, dans son acception la plus large possible.

Des outils et supports de médiation sont disponibles au téléchargement, pour une découverte guidée ou en autonomie, dans le dossier pédagogique du château du Guildo. 
->Téléchargez le dossier pédagogique

La volonté du Département est également de faire venir le grand public à l'occasion d'événements culturels programmés à la belle saison.

Ainsi en 2021, la programmation culturelle s'articulait autour de l'exposition Microsculpture, portraits d’insectes signés Levon Biss, présentée jusqu'au 20 septembre 2021 et des spectacles proposés par l’artiste costarmoricaine Marthe Vassallo qui a adapté sa création Marthe Vassallo : Maryvonne La Grande au site du Château du Guildo. Cette dernière a pris la forme d'une promenade sur le site ponctuée de pauses où le public était invité à écouter l'artiste chanter la vie de Maryvonne La Grande qui l'a tant inspirée.

Consultez et téléchargez les documents liés à la valorisation du château du Guildo.