Le document du mois

Les écoles catholiques de Dinan et Saint-Quay Portrieux vers 1900

Publié le 2 septembre 2021
École des Cordeliers à Dinan, carte postale, début du XXe siècle (AD22, 16 Fi 742)
École des Cordeliers à Dinan, carte postale, début du XXe siècle (AD22, 16 Fi 742)
Corps

Ces deux photographies, issues des riches collections mises en ligne sur le site internet des Archives départementales sont de  précieux témoignages du quotidien de l’école autrefois et de l’importance des établissements religieux d’enseignement. L’une d’elle représente la cour de récréation de l’école des Cordeliers à Dinan et l’autre la leçon dans une classe de l’école de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie à Saint-Quay-Portrieux.

À Dinan, la cour de l’Enfant-Jésus se trouve sur le côté nord-est de l’école des Cordeliers. Il s’agit en fait d’un espace dédié à une classe maternelle dirigée par des sœurs. Cette classe est créée au début du XXe siècle, en même temps que la classe préparatoire (équivalent du cours préparatoire aujourd’hui). Déjà très active depuis 1804, l’école primaire des Cordeliers comprenait des classes de différents niveaux à partir de l’âge de 9 ou 10 ans, correspondant au niveau de septième. Puis, au fil du temps, elle s’est équipée de nouvelles classes pour les plus jeunes. Les écoliers pouvaient ensuite poursuivre leur scolarité dans le même établissement qui assurait également l’enseignement secondaire.
L’école a pris place dans les murs du couvent des Cordeliers, appelés aussi Franciscains, construit de 1247 à 1251. Pendant longtemps et surtout à partir du début du XIXe siècle, cet édifice a joué le rôle de collège ecclésiastique. En 1907, suite à la la loi de la séparation de l’Église et de l’État , les religieux et religieuses sont expulsés. Cependant, l’école des Cordeliers se maintient jusqu’en 1977. Aujourd’hui, l’établissement abrite un collège-lycée privé préservant ainsi la tradition éducative du couvent.

Situé au centre-ville de Saint-Quay-Portrieux, donnant sur la mer, l’école de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie est un grand bâtiment rectangulaire en parti occupé aujourd’hui par le collège Stella Maris. Le couvent et le pensionnat de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie ont été construits vers 1827 pour l’instruction des jeunes filles. A partir de 1841, toujours tenu par les sœurs, une partie du bâtiment devient une pension familiale pour touristes, ouvrant ainsi la voie au développement balnéaire de la commune.
La photographie présentée ici provient de la collection Delépine, constituée de reportages sur des navires militaires ou sur les Presse Bonnes Nouvelles (Paris), de clichés d'images pieuses et de scènes de vies prises principalement à Saint-Quay-Portrieux et dans ses environs vers 1900-1910. Le cadrage de cette prise de vue de la classe est assez original. En effet, à l’inverse des photographies de classe classiques, le photographe s’est placé du côté des élèves. Il offre ainsi une vue sur la leçon de calcul dispensée par une sœur en habit assise à son bureau, sur une estrade. Pendant qu’un élève pose au tableau une opération, d’autres élèves travaillent avec l’aide d’une jeune femme laïque. La classe est équipée du mobilier scolaire habituel de l’époque : tableau noir, cartes géographiques, pupitre avec encrier, calendrier accroché au mur... Les éléments religieux sont aussi présents : icône du Christ, statuette de la Vierge à l’enfant se trouvant dans une niche ornée de fleurs, cierges...
Comme à Dinan en 1907 les sœurs sont expulsées suite à la loi de séparation des Eglises et de l’État. La collection Delépine présente d’ailleurs des clichés exceptionnels de cet évènement.

La classe : l’enseignement dispensé par une religieuse de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie à Saint-Quay-Portrieux, vers 1904-1907 (AD22, fonds Delépine, 44 Fi 28)
La classe : l’enseignement dispensé par une religieuse de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie à Saint-Quay-Portrieux, vers 1904-1907 (AD22, fonds Delépine, 44 Fi 28)

> Pour en savoir plus :

  • Sur l’école des Cordeliers :
    - FORTAT (Richard), Les école primaires de Dinan, éd. Monesto, 2019 (blog de l’auteur)
     
  • Sur l’école de Saint-Quay-Portrieux :

   - Site du patrimoine culturel en Bretagne
    - Archives départementales des Côtes-d’Armor, V4243-4245 (expulsion des sœurs la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie de Saint-Quay-Portrieux)
    - Archives départementales des Côtes-d’Armor, V 4242 (installation de la congrégation des Saints-Cœurs de Jésus et de Marie à Saint-Quay-Portrieux).

>> Consultez notre page rétrospective de l'année 2021