Evénement

Le document du mois

Publié le 7 mai 2020
Photographie de la maquette du lycée de Kerraoul, Paimpol 1970 – Architecte Louis ARRETCHE (1905-1991) (AD22, 1468 W150).
Photographie de la maquette du lycée de Kerraoul, Paimpol 1970 – Architecte Louis ARRETCHE (1905-1991) (AD22, 1468 W150).
Corps

En 1961, la ville de Paimpol achète le terrain arboré dit de « Ker Raoul », ancien parc d'une maison de notable d'une superficie de 10 hectares. La construction du lycée est confiée à Louis Arretche : architecte en chef de la reconstruction de Saint-Malo, urbaniste de Rennes et auteur de complexes scolaire, universitaire et sportif. Le projet est particulièrement soutenu par Max Querrien, directeur de l'Architecture auprès du ministre André Malraux de 1963 à 1968 et maire de Paimpol entre 1961 et 1995, et par Michel Auvergniot : conseil en urbanisme de la ville de Paimpol.

D'un style architectural résolument moderniste, l'ensemble de l'édifice s'organise autour de formes géométriques élémentaires : un carré pour l’internat, un rectangle pour le gymnase et un U pour l’externat, le tout relié par un système de passerelles dialoguant avec le terrain vallonné. Les matériaux de construction utilisés (le béton brut, le parpaing et le verre) sont traités par l'architecte comme des éléments décoratifs à part entière. La présence d'importantes surfaces vitrées offre, d'une part, une perception de légèreté mais aussi une ouverture sur la nature : les espaces boisés et la mer.

Le lycée est achevé en 1974. Le programme architectural est ensuite complété par la construction d'un gymnase, d'une piscine, de terrains de sport et d'une maison des jeunes, mettant en évidence la volonté d'ouvrir le lycée sur la ville et de mutualiser les équipements sportifs.