Le document du mois

Le cahier d’anglais de Marie-Paule Salonne, vers 1916

Publié le 3 mai 2021
Cahier d’anglais illustré par Marie-Paule Salonne, vers 1916 (AD22, fonds Salonne, 159 J 90).
Cahier d’anglais illustré par Marie-Paule Salonne, vers 1916 (AD22, fonds Salonne, 159 J 90).
Corps

Ce cahier de poésie est illustré vers 1916 par une jeune fille d’environ 13 ou 14 ans, Marie-Paule Salonne. Née le 12 février 1902 à Morlaix, elle passe son enfance avec sa sœur cadette Louise à Plancoët où son père s’est établit comme notaire. Leur mère, Marie Le Gac-Salonne, l’une des premières féministes du département, leurs fera l’école à la maison pendant le début de leur scolarité. Les deux filles suivront ensuite un cursus scolaire classique au collège et au lycée.

Bercée par une éducation laissant une large part aux activités créatrices et intellectuelles, Marie-Paule Salonne développe de nombreux talents, comme le montrent notamment les dessins illustrant son cahier d’anglais présenté ici. Alors que sa sœur, après avoir suivi des études aux Beaux Arts de Rennes et de Paris, devient artiste-plasticienne (peinture et gravure sur bois) puis professeure de dessin à Saint-Brieuc, Marie-Paule s’oriente vers une carrière d’écrivaine et de poétesse. Dès l’âge de 18 ans, elle publie des poèmes dans La Pensée Bretonne ainsi que son premier recueil de poésie À l’école des papillons. Elle sera aussi journaliste pour plusieurs revues dont La Bretagne Touristique. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages dont certains sont primés.

Après sa mort en 1947 à Plancoët à l’âge de 45 ans, Marie-Paule Salonne connaît une certaine postérité. Son nom est donné à une rue de Saint-Brieuc, une rue de Saint-Lormel, une allée de Quimper et au centre culturel de Plancoët. Son nom est également donné à la rue où se trouve sa maison familiale, à Plancoët, sur laquelle est apposée une plaque à sa mémoire : « Marie-Paule Salonne, écrivain breton, a vécu ici toute sa vie 1902-1947, " reste, ô mon horizon, les toits de mon village " ».

>> Pour en savoir plus :

Elles ! Histoire et portraits de femmes en Côtes-d’Armor, dossier réalisé par les Archives départementales

LE BOULANGER (Isabelle), À l’origine du féminisme en Bretagne, Marie Le Gac-Salonne, PUR, 2017

Fonds Salonne (1701-2000) : archives familiales et professionnelles des membres de la famille Salonne conservées par les Archives départementales des Côtes-d’Armor (159 J).

>> Consultez notre page rétrospective de l'année 2021