Imprimer cette page

Présentation de l'opération

Une initiative du Conseil général des Côtes-d'Armor
conduite en collaboration avec l'État (D.R.A.C.), de 2002 à 2004,
puis le Conseil régional, de 2005 à 2011 (dans le cadre du transfert de la compétence inventaire du patrimoine).

 

Conduite de l'opération

Le Conseil général a conduit entre 2002 et 2011, en collaboration avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles puis la Région(Service régional de l'Inventaire), une opération d'inventaire du patrimoine des communes littorales des Côtes-d'Armor. Selon les dispositions de la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales, le Service régional de l'Inventaire a été transféré au Conseil régional au 1er janvier 2005.

Les objectifs de cette opération d'inventaire sont les suivants :

• disposer d’un outil de connaissance indispensable pour engager des actions de sauvegarde, de protection et de valorisation de ce patrimoine,
• définir et mettre en œuvre la politique culturelle du département dans le domaine du patrimoine architectural et mobilier,
• répondre aux enjeux économiques et touristiques induits par l’intérêt croissant du public pour les activités maritimes et littorales,
• assurer une large diffusion des résultats de l'opération d'inventaire au fur et à mesure de son avancement (les dossiers électroniques des communes étant diffusés sous forme de cédéroms).

49 communes du littoral
(hors les communes de fond d’estuaires et les cas particuliers de Lannion et Saint-Brieuc) sur 350 km de côtes ont été inventoriées entre 2002 et 2011 par une équipe de trois chercheurs recrutés par le Conseil général des Côtes-d'Armor et formés aux méthodes descriptives et aux outils logistiques (dossiers électroniques) de l’Inventaire général (Ministère de la culture).


Consultation des dossiers électroniques


Objectif et méthode de l’inventaire

Cet inventaire s'inscrit dans le cadre du rapport « Les Côtes-d'Armor et la mer », adopté par le Conseil général des Côtes-d'Armor en 1999. Il s'agit de connaître et de faire connaître, de façon systématique et sur un ensemble géographiquement cohérent, le patrimoine des communes littorales en élaborant un outil de connaissance indispensable pour engager différents types d'actions : sauvegarder, protéger et valoriser le patrimoine maritime, définir et mettre en œuvre la politique culturelle du département dans le domaine du patrimoine architectural et mobilier, répondre aux enjeux économiques et touristiques induits par l’intérêt croissant du public pour les activités maritimes et littorales.
Au sein de l'équipe des trois chercheurs chargés de conduire l’opération d’inventaire, des domaines de compétences ont été définis : le patrimoine architectural (maisons de caractère, moulins, lavoirs, églises, calvaires etc.), le patrimoine mobilier (essentiellement religieux) et le patrimoine spécifiquement maritime (architecture, patrimoine ethnologique, langue, toponymie, tradition orale, savoir-faire etc.).

Toute opération d’inventaire se déroule en trois étapes : la préparation de l’enquête ; l’enquête de terrain ; la restitution des résultats. D’une manière générale, la démarche consiste à prendre connaissance du territoire concerné par l’étude, grâce à des recherches documentaires, avant de se rendre sur le terrain pour procéder au repérage et à l’analyse du patrimoine bâti et du patrimoine mobilier. L'enquête sur le terrain permet d'établir des « notices individuelles » sur chacune des œuvres repérées. La troisième phase est une phase de mise en forme informatique des données collectées (création de liens entre les différentes notices, localisation des œuvres étudiées).

Restitution des résultats : un dossier électronique par commune littorale.


Chaque commune inventoriée fait l'objet d'un dossier électronique, gravé sur cédérom par le Service régional de l'Inventaire (Conseil régional de Bretagne). Selon le souhait spécifique du Département, au fur et à mesure de l'avancée de l'opération d'inventaire, et dans le cadre du programme « Côtes d'Armor Numériques » conduit par le Conseil général, les cédéroms sont dupliqués en plusieurs exemplaires diffusés gratuitement auprès des services départementaux, des communes et des partenaires éducatifs concernés, après signature d'une convention de valorisation.


Consultation des dossiers électroniques

Depuis septembre 2005, le contenu des dossiers électroniques (pour les communes déjà inventoriées) est librement consultable sur le site internet des Archives départementales des Côtes-d'Armor.

Actions de valorisation

La méthodologie d'inventaire s'inscrit dans une démarche scientifique et pédagogique, les données documentaires rassemblées constituant une immense de banque de données du savoir dans le domaine patrimonial qui pourra être largement diffusée et valorisée par le biais des nouvelles technologies de l'information et de la communication (notamment dans le cadre du programme « Côtes d’Armor Numériques »).
Le diagnostic patrimonial ainsi élaboré permettra au Conseil général, aux communes, aux établissements publics de coopération intercommunales et aux associations locales d'engager des actions de sauvegarde et de mise en valeur (itinéraires culturels, parcours du patrimoine, circuits touristiques etc.).

Contacts :
 

Conduite de l'opération d'inventaire du patrimoine :
Conseil général – Direction de la Culture, des Sports et de la Vie Associative
Téléphone : 02 96 62 62 22

Equipe des chercheurs :
• Patrick Pichouron : patrimoine architectural
• Guy Prigent : patrimoine maritime
• Erwana L'Haridon (2002-2004) puis Céline Robert (à partir de 2005) : objets mobiliers

 Direction :
• Archives départementales, de 2002 à 2007, puis Direction de la Culture, des Sports et de la Vie Associative


Liste des communes littorales des Côtes-d'Armor concernées par l'opération d'inventaire du patrimoine

A noter : la liste suivante est présentée dans l'ordre alphabétique des noms de commune (ordre qui n'est pas celui selon lequel est conduite l'opération d'inventaire). Les années indiquées entre parenthèses précisent la date de publication du dossier électronique.

1. Binic (2007)
2. Bréhat (2009)
3. Créhen (2009)
4. Erquy (2006)
5. Etables-sur-Mer (2007)
6. Fréhel (2006)
7. Hillion (2004)
8. Kerbors (2009)
9. Lancieux (2008)
10. Langueux (2002)
11. Lanmodez (2009)
12. Lézardrieux (2010)
13. Louannec (2008)
14. Matignon (2008)
15. Morieux (2004)
16. Paimpol (2011)
17. Penvénan (2009)
18. Perros-Guirec (2007)
19. Planguenoual (2004)
20. Pléboulle (2008)
21. Pléneuf-Val-André (2004)
22. Plérin (2009)
23. Plestin-les-Grèves (2005)
24. Pleubian (2010)
25. Pleumeur-Bodou (2007)

26. Plévenon (2006)
27. Ploubazlanec (2009)
28. Plouézec (2002)
29. Plougrescant (2009)
30. Plouguiel (2009)
31. Plouha (2007)
32. Ploulec'h (2005)
33. Ploumilliau (2005)
34. Plurien (2006)
35. Pordic (2009)
36. Saint-Cast-le-Guildo (2002)
37. Saint-Jacut-de-la-Mer (2008)
38. Saint-Michel-en-Grève (2005)
39. Saint-Quay-Perros (2007)
40. Saint-Quay-Portrieux (2007)
41. Trébeurden (2007)
42. Trédrez-Locquémeau (2005)
43. Tréduder (2005)
44. Trégastel (2007)
45. Trégon (2008)
46. Trélévern (2008)
47. Tréveneuc (2006)
48. Trévou-Tréguignec (2008)
49. Yffiniac (2004)